Comment produire votre propre électricité ?

produire votre propre électricité

L’autoproduction est le fait de produire par soi-même son électricité. Afin de réduire ou même supprimer votre facture d’électricité et devenir indépendant en termes d’énergie, il est indispensable de procéder à cette autoproduction. Si vous êtes dans un site isolé ou en déplacement, vous avez également besoin de source d’énergie de base, vous avez besoin d’éclairage, de recharger certains appareils, ou tout simplement regarder la télévision. Il vous est ainsi utile de générer vous-même votre propre courant. Comment alors produire votre électricité ? Il existe plusieurs techniques d’autoproduction d’électricité à partir des ressources de la nature. Pour vous aider à produire votre propre électricité, voici la liste des générateurs de courant que vous pouvez utiliser.

Les panneaux solaires et le toit solaire

Les panneaux solaires se trouvent en première position dans la liste des techniques d’autoproduction. C’est la méthode la plus répandue pour produire sa propre électricité. Vous fabriquez votre courant au sein de votre ménage en utilisant l’énergie solaire. Pour approvisionner de l’électricite pour une maison de quatre personnes, il est nécessaire d’aménager 5 mètres carrés de panneaux. Ces matériaux s’installent sur votre toiture et c’est la solution idéale si elle bénéficie au maximum l’exposition du soleil. L’utilisation des panneaux solaires en tant que générateur de courant engendre plusieurs avantages. Le matériel est discret donc peu encombrant. Il ne requiert pas de grand espace pour son installation. Il ne demande également qu’un minimum d’entretien. L’aménagement des panneaux solaires est également un investissement très rentable (voir le site www.monkitsolaire.fr). En moyenne, vous posez 14 panneaux et vous pouvez produire jusqu’à 25 à 30 ans d’électricité. Pour une meilleure fonctionnalité, il est idéal d’investir dans une batterie domestique. Celle-ci servira à stocker l’électricité que vous avez produite. Si vous avez la possibilité, afin de garantir une production d’électricité durant toute la vie de votre maison, il est préférable d’installer un toit solaire. Il s’agit de tuile capable de créer de l’électricité. Votre toiture aura l’apparence de tuile traditionnelle, mais produira de l’électricité.

L’éolienne domestique

L’éolienne domestique permet également de produire votre propre électricité, si vous habitez surtout dans une zone exposée au vent. La production d’énergie dépend grandement de la taille des pales et surtout de la force du vent. Cette puissance motrice de l’air est transformée en électricité par ce générateur de courant. Le minimum de vent requis est de 10 à 15 km/h. L’éolienne domestique s’adapte mieux dans les endroits urbains parce qu’elle demande un minimum d’espace pour pouvoir être aménagée. Cette technique d’autoproduction d’électricité n’est pas faite pour être installée sur votre toiture, l’idéal est de la placer dans votre jardin. Toutefois, vous devez obtenir un permis d’urbanisme, demander l’accord de certains bureaux rattachés à la consommation d’énergie, et informer votre voisin avant de la poser. Il est aussi utile de prévoir en amont une étude de vent et des incidents par un expert. Si vous disposez la puissance de vent nécessaire, l’éolienne domestique est plus rentable que le panneau solaire parce que cette première peut produire 4 fois plus d’électricité, et son rendement ne se dégrade pas avec le temps. Par ailleurs, si la puissance du vent n’est pas assez forte, mais atteint toutefois les 6 km/h, vous pouvez opter pour l’arbre à vent pour produire votre propre électricité. C’est une sorte d’éolienne domestique, mais elle demande moins de force du vent. Elle est aussi plus esthétique, néanmoins plus coûteuse qu’une simple éolienne domestique.

La micro-cogénération

La micro-cogénération est aussi un système d’autoproduction de courant électrique. Elle est à la fois productrice d’électricité et de chaleur puisqu’elle est en réalité une chaudière à micro-cogénération.  our pousser un moteur à piston, cette chaudière est alimentée par du gaz naturel. L’énergie mécanique délivrée par cette action est alors transformée en électricité grâce à un alternateur. La micro-cogénération peut couvrir les besoins en électricité d’un foyer standard. En termes de prix, elle est plus abordable que l’éolienne domestique, mais plus onéreuse que le panneau solaire. Elle est parfaite et plus rentable dans les zones à basse température, puisque le foyer demande à être chauffé tout au long de l’année. Elle est aussi idéale pendant la saison hivernale, surtout dans les zones isolées. Vous aurez à la fois la chaleur et l’éclairage nécessaire. Comme toutes les techniques de génération de courant, la micro-cogénération a besoin d’un convertisseur de tension pour transformer en courant alternatif le courant continu obtenu. Elle a en conséquence besoin d’un système de stockage d’électricité pour pouvoir réserver le courant.

L’hydro-turbine

L’hydro-turbine est également une option efficace pour produire votre électricité directement chez vous. Elle est un système moins répandu, mais très pratique. L’hydro-turbine transforme la force du courant de l’eau en énergie. C’est la puissance motrice de l’eau qui permet de produire de l’électricité. Ce type de générateur de courant est moins exploité que les autres techniques d’autoproduction comme le panneau solaire ou l’éolienne domestique parce que son installation requiert un cours d’eau qui passe directement sur le terrain de la maison concernée. Et pour faire tourner la turbine, l’eau doit posséder un débit suffisamment fort. En plus de cela, elle est très difficile à réaliser et faiblement rentable pour les particuliers à cause de son prix exorbitant. Toutefois il est idéal de prendre cette option, si vous avez la force aquatique nécessaire dans le secteur industriel. C’est un investissement très rentable et très efficient pour les usines de production. Vous devez néanmoins prévoir un système de production de secours au cas où il y aurait une diminution de courant d’eau ou une sécheresse.

 Les vitres et briques en verre solaire

Enfin, la dernière méthode pour produire votre propre électricité est les vitres et briques en verre solaire. Ce sont des vitres aptes à générer de l’électricité. Le système consiste à poser des films photovoltaïques souples sur les verrières. Cette option est idéale pour les bâtiments avec des briques de verre. Les rayons du soleil sont orientés sur de petites cellules photovoltaïques grâce à des fibres optiques intelligentes sur les briques de verre. Ils peuvent être utilisés tant dans le domaine domestique que dans le secteur industriel. Ce système est discret et esthétique puisqu’il peut décorer votre maison et immeuble. Vous aurez ainsi une façade artistique pouvant modifier l’énergie solaire en électricité. Elle est une meilleure solution pour les résidences en ville et les endroits ne disposant pas de jardin ni de cours d’eau parce qu’elle ne demande aucune autre espace pour son installation. Toutefois, le top pour produire sa propre électricité est la production mixte. Cela consiste à utiliser tous les systèmes de génération d’électricité pour avoir en permanence du courant quelles que soient les situations météorologiques.