Quels sont les principaux types d’autoconsommation énergétique pour les particuliers ?

autoconsommation

Publié le : 09 juin 20235 mins de lecture

L’autoconsommation solaire est une démarche écologique qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Pour que votre projet énergétique soit rentable, vous devez choisir la solution la plus adaptée. Pour faire le bon choix, le sujet doit être étudié dans ses moindres détails. Il faut donc tenir compte de l’emplacement géographique, du taux d’ensoleillement et de vos besoins en électricité. Dans cet article, vous trouverez les principaux types d’autoconsommation énergétique.

L’autoconsommation totale

Si vous optez pour l’autoconsommation individuelle totale, cela signifie que vous allez devoir utiliser la totalité de l’énergie produite. Il faut donc choisir les bonnes dimensions pour vos panneaux et faire en sorte qu’il n’y ait pas de surplus. Même si l’autoconsommation solaire totale possède certains inconvénients, elle reste prisée par les propriétaires de modules solaires qui ont opté pour une installation à domicile et pour des panneaux portatifs à faible puissance.

En investissant dans un kit solaire, vous bénéficiez des atouts des panneaux photovoltaïques sans devoir passer par une entreprise professionnelle. Dans ce kit, vous trouverez tous les équipements requis pour réussir votre installation. Les panneaux peuvent être installés sur la toiture de votre maison, sur le toit d’un camping-car ou à même le sol. Même si vous n’êtes pas un bricoleur dans l’âme, sachez que ces kits sont spécialement conçus pour les personnes avec peu de compétences dans le domaine. Il vous suffit de poser vos modules puis de les brancher. Et le tour est joué !

À explorer aussi : L'autoconsommation énergétique : Pourquoi choisir les panneaux solaires ?

L’autoconsommation avec vente du surplus

L’autoconsommation avec revente du surplus est également appelée « vente partielle ». Cela consiste à consommer une partie de l’énergie produite par les panneaux et de vendre l’excédent à EDF OA : l’organisme chargé par le gouvernement, depuis l’année 2000, de gérer les énergies renouvelables. Ce projet s’inscrit dans une volonté de lutter contre le gaspillage énergétique et d’encourager le recours aux énergies durables.

Le fournisseur historique EDF doit acheter l’énergie en surplus produite par les panneaux photovoltaïques. Il est donc tenu par des Obligations d’Achats (OA) auprès de chaque propriétaire. Le tarif de vente est soumis à une réglementation très stricte. Il subit une réévaluation tous les trimestres. Si vous optez pour cette solution d’autoconsommation avec partage, vous signez un contrat qui vous oblige à vendre le surplus d’énergie généré par vos panneaux solaires.

Ensuite, l’excédent d’énergie est réinjecté dans le réseau local. Hormis ses avantages écologiques, cette démarche vous assure un complément de revenu pendant vingt ans. Notez que la rémunération peut varier en fonction de la puissance de vos panneaux photovoltaïques et de leur rendement. Notez que ce contrat vous permet d’obtenir une prime à l’autoconsommation.

Désormais, de plus en plus de personnes font appel à une société spécialisée dans l’installation de panneaux solaires comme edfenr.com et optent pour l’autoconsommation avec partage. Et elles ont bien raison ! Ce mode de consommation est la meilleure solution pour les particuliers. Dans un premier temps, l’énergie verte permet de réduire la facture d’électricité de 40% en moyenne.

Vos habitudes de consommation doivent tenir compte du cycle solaire. Cela signifie que vous aurez à épuiser le plus grand taux d’électricité possible en vue d’augmenter votre part de consommation. En utilisant plus d’électricité, vous devenez encore plus autonome par rapport au fournisseur : une indépendance qui vous protège pendant la montée des prix. Autrement dit, les variations tarifaires des énergies n’auront aucun impact sur vous.

Pour finir, en installant une passerelle de communication, vous prenez le contrôle total de vos panneaux photovoltaïques. Grâce à ce niveau de maîtrise, que tous les propriétaires doivent acquérir, on peut repérer les défaillances avec plus de facilité. Il vous sera même possible de réaliser des dépannages dans des délais très courts.

La vente totale : une alternative à l’autoconsommation

Si l’autoconsommation avec stockage pour revendre le surplus est la solution la plus courante, la vente totale reste une option envisageable. Cette alternative consiste à souscrire un contrat à travers lequel vous vous engagez à vendre la totalité de l’électricité produite par vos panneaux à l’EDF OA. Comme le propriétaire ne consomme pas l’énergie générée par les modules solaires, on ne peut pas parler d’autoconsommation.

Il y a quelques années, cette solution avait convertir de nombreux propriétaires. En effet, les tarifs de rachat étaient si élevés que certains choisissaient volontairement de réaliser ce projet sans en profiter de manière directe. Pour produire suffisamment d’énergie solaire, le rendement d’un panneau photovoltaïque doit être important.

De nos jours, les prix ont malheureusement augmenté de manière significative. Les particuliers sont moins nombreux à choisir la vente totale. Ils restent dépendants de la fluctuation tarifaire !

Plan du site